Antonio Fiori : L’ultra-ciblage  , Les «  automatismes par Data  »

Comme le plus petit grain de poussière est solidaire de notre système solaire tout entier, entraîné avec lui dans ce mouvement indivisé de descente qui est la matérialité même, ainsi tous les êtres organisés, du plus humble au plus élevé, depuis les premières origines de la vie jusqu’au temps où nous sommes, et dans tous les lieux comme dans tous les temps, ne font que rendre sensible aux yeux une impulsion unique, inverse du mouvement de la matière et, en elle-même, indivisible. Comme les banques et comme le « shadow banking » créent de l’argent ex-nihilo simplement adossé sur une valorisation de l’immobilier (dont on sait de surcroît qu’elle est fallacieuse), nous vivons donc – non dans un système d’étalon or – mais d' »étalon immobilier », où la quasi-totalité de notre monnaie n’existe que par ce marché et que pour encourager son appréciation. Il y a donc un aspect actif doublé d’une nécessité de protection. Mais les plans d’ajustement structurel imposés par ces institutions internationales aux États en faillite se sont révélés être pires que les maux dont ils souffraient – corruption, népotisme, clientélisme… Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois  » Qui attend le superflu pour donner aux autres ne leur donnera jamais rien ». Mais l’affirmation dogmatique du parallélisme psychophysiologique est tout autre chose. Et elle crée aussi du nouveau à l’intérieur d’elle-même, puisque l’action volontaire réagit sur celui qui la veut, modifie dans une certaine mesure le caractère de la personne dont elle émane, et accomplit, par une espèce de miracle, cette création de soi par soi qui a tout l’air d’être l’objet même de la vie humaine. Les cafards de la réaction, les plus habiles d’entre eux au moins, savent que la Révolution Française fut une fraude ; c’est là leur principale force. Parmi les objectifs affichés dans cette communication, on trouve d’ailleurs l’ambition de « mettre les citoyens au coeur du marché unique » pour qu’ils se l’approprient. En Espagne, les banques qui ne détenaient, à fin 2009, que 4 % de leurs actifs en bons du Trésor, sont invitées par Madrid à augmenter leurs achats. Le groupe formé par lady Breynolds, madame Limerel, Mr et Mrs Hunter Brice, Mrs Donald Hagarty et Dorothy, était déjà à la distance où un chasseur ordinaire ne tire plus un perdreau. Mais cette comparaison du spirituel et du comique nous indique en même temps la marche à suivre pour l’étude du comique de mots. Il est donc sans doute excessif d’opposer les « petites » entreprises qui ignoreraient les niches fiscales et les « grandes » qui en abuseraient. Contourner la DSI, mais dans l’intérêt de tousLa sécurité et la conformité des données sont clairement des facteurs essentiels à la gestion d’une entreprise, alors pourquoi les employés considèrent-ils leurs agissements comme un risque acceptable ? À l’idée que la mort est inévitable elle oppose l’image d’une continuation de la vie après la mort [4] ; cette image, lancée par elle dans le champ de l’intelligence où vient de s’installer l’idée, remet les choses en ordre ; la neutralisation de l’idée par l’image manifeste alors l’équilibre même de la nature, se retenant de glisser. Et ces experts, décidément très inspirés, de préconiser au sein des entreprises des lieux et des moments d’échanges, quand bien même on en viendrait à se dire des choses désagréables. La FDIC est responsable de plus de 4.000 institutions de taille modeste (pas des plus grandes banques, dites systémiques) et en ferme effectivement un bon nombre chaque année. Il y a dans toutes les sciences, et en mathématiques particulièrement, des généralisations fécondes, parce qu’elles nous montrent dans une vérité générale la raison d’une multitude de vérités particulières dont les liens et la commune origine n’étaient point aperçus. La présence de Samsung au Vietnam est un bon exemple d’implantation d’entreprise étrangère ayant une forte contribution positive aux exportations du pays. Pour y parvenir, nous devons travailler sur les conditions sociales d’une véritable transversalité et d’une communauté en information. Les mots auront beau alors être choisis comme il faut, ils ne diront pas ce que nous voulons leur faire dire si le rythme, la ponctuation et toute la chorégraphie du discours ne les aident pas à obtenir du lecteur, guidé alors par une série de mouvements naissants, qu’il décrive une courbe de pensée et de sentiment analogue à celle que nous décrivons nous-mêmes.