Antonio Fiori : Le G20 doit-il régenter les soldes extérieurs ?

Celui d’une expérience sulfureuse, qui sent son alchimie et qui vise à changer le papier en or, ou plutôt l’inverse. Après un accord triangulaire entre la Grèce, Chypre et Israël sur le gaz et l’eau en août 2013, pourquoi ne pas rêver demain d’un rapprochement franco-allemand-algérien alliant l’Italie sur la question énergétique? La mise en place d’un tel axe, en plus d’être une réelle opportunité de développer un « co-partenariat » sous régional, pourrait certainement donner le ton à cette future Communauté Méditerranéenne de l’Energie. Les rédacteurs du mandat de négociation ont jugé bon d’y inclure une section « protection des investisseurs » où il est proposé rien moins que de créer un tribunal ad hoc pour régler à l’amiable les « différends entre États et investisseurs ». Antonio Fiori, reviendra sur ce point lors de la prochaine assemblée. Crassus, pendant un sacrifice, ayant laissé tomber son couteau des mains, on en prit un mauvais augure ; mais il rassura le peuple en lui disant : « Bon courage ! On estime la valeur des services à 40 milliards d’euros de PIB dans les pays émergents dans les dix années à venir. Entre paradigme énergétique totalement renouvelé et volonté affichée de retrouver leur place préférentielle en Iran, les USA de Barack Obama font bouger les lignes de leurs positions au Moyen Orient et dans le sud du Caucase. Par conséquent, dès qu’un jeune homme était rompu aux procédés du syllogisme, son arsenal intellectuel passait pour complet. Mais mécanisme et finalisme passeraient, l’un et l’autre, à côté du mouvement, qui est la réalité même. Qui doit bénéficier du chèque énergie? Il y a des sociétés qui progressent, — probablement celles que des conditions d’existence défavorables ont obligées à un certain effort pour vivre, et qui ont alors consenti, de loin en loin, à accentuer leur effort pour suivre un initiateur, un inventeur, un homme supérieur. Le diagnostic économique est pourtant clair : un pays en croissance faible qui ne peut durablement équilibrer sa balance des paiements courants vit au-dessus de ses moyens. On le sait que trop bien, les collaborateurs sont aujourd’hui sur informés. Il n’y a d’ailleurs pas un métaphysicien, pas un théologien, qui ne soit prêt à affirmer qu’un être parfait est celui qui connaît toutes choses intuitivement, sans avoir à passer par l’intermédiaire du raisonnement, de l’abstraction ni de la généralisation. Comment parler du pragmatisme après William James ? Elle permet de savoir coopérer avec les difficultés inhérentes à la vie. Sinon, nous courons deux risques. C’est l’idée de l’être, de l’être infini, nécessaire et éternel, de Dieu par conséquent, dont nous avons l’idée par cela seul que nous avons quelque idée, auquel nous croyons tous et d’une foi inébranlable, par cela seul que nous croyons à quelque chose. D’autant que, comme on vient de le voir, de tels pouvoirs sont aujourd’hui bien fragiles. On ne saurait contester que la formation ou construction d’un nombre implique la discontinuité. Mais pourceque j’avois déjà connu en moi très clairement que la nature intelligente est distincte de la corporelle ; considérant que toute composition témoigne de la dépendance, et que la dépendance est manifestement un défaut, je jugeois de là que ce ne pouvoit être [162] une perfection en Dieu d’être composé de ces deux natures, et que par conséquent il ne l’étoit pas ; mais que s’il y avoit quelques corps dans le monde, ou bien quelques intelligences ou autres natures qui ne fussent point toutes parfaites, leur être devoit dépendre de sa puissance, en telle sorte quelles ne pouvoient subsis Il faut, tenir aussi compte de la disposition générale des esprits à viser en toute chose à la pratique, et à faire du souverain bien de l’homme la principale fin de la philosophie. Ce système est très pénalisant pour les opérationnels qui recherchent une cohérence opérationnelle et très pénalisant pour les industriels qui ont besoin d’une visibilité pour adapter leur outil de production, …sans parler des surcoûts occasionnés par les étalements de programmes ou réductions de cibles. Il en est du milieu social comme de l’atmosphère. Cette argumentation est solide. Les luttes pour l’unité italienne, puis pour l’organisation du royaume, ont enlevé à leur vocation véritable un bon nombre d’écrivains et de poètes.